Soyez Au Top

Cabinet Homéopathie - Nutrition
Voyez la Santé Sous Un Autre Angle !  

 Partez a la decouverte de l'homeopathie


 
Accueil Articles Prendre Rendez-vous Tarifs Remboursements Contact Forum Liens Plan du site

 

 

Homéopathie et grossesse
Retour  |  Imprimer  |  Bookmark
Homéopathie et grossesse : un duo formidable
 

Homéopathie et grossesse : une association intéressante pour la future maman. Vous ne connaissiez pas l’homéopathie lors de votre première grossesse. Les premiers mois vous ont laissé de mauvais souvenirs : nausées, vomissements et puis durant l’été c’est les jambes lourdes, les varices qui vous ont fait souffrir. Quant à l’accouchement, il avait été long et douloureux.

C’est dommage que vous ne vous soyez pas intéressée au duo homéopathie et grossesse. Souvent les mamans commencent à se renseigner sur cette thérapeutique après leur accouchement. Pour soigner bébé, car vous ne souhaitez pas lui donner trop de produits chimiques. Mais il est tout à fait possible de suivre une grossesse et de soulager les symptômes désagréables avec l’homéopathie.

Homéopathie et grossesse sont 2 choses tout à fait compatibles, pas de risques de toxicité ni pour la maman ni pour le bébé. Et puis l’homéopathie peut aussi vous aider durant l’accouchement lui-même. L’anxiété à l’approche du terme, l’insomnie due à l’appréhension peuvent être soulagées par quelques granules bien choisis. L’homéopathie est une thérapeutique qui vous prend en charge globalement.

Après l’accouchement là encore vous pourrez avoir recours à l’homéopathie comme durant la grossesse. Pensez notamment à l’allaitement, les difficultés des premiers jours, voir des premières semaines, eh bien la encore cette thérapeutique peut vous soulager. Les remèdes homéopathiques ne sont pas toxiques, donc vous pouvez continuer à allaiter votre bébé tout en prenant vos remèdes.

Les soucis du post-partum, c’est-à-dire après l’accouchement, comme la fatigue, une tendance à la dépression, les hémorroïdes… Là encore comme durant la grossesse l’homéopathie pourra vous rendre service. Vous n’y croyez peut-être pas, mais si vous n’essayez pas vous risquez de passer à côté d’une aide précieuse. Surtout que ces remèdes ne sont pas toxiques, donc vous ne prenez aucun risque à utiliser l’homéopathie.

Certains hôpitaux, ont même une consultation homéopathique dans leur service de gynécologie. C’est idéal, car le traitement peut être adapté en fonction de l’évolution de l’accouchement. Mais malheureusement trop de mamans, ainsi que de futures mamans ne sont pas assez bien informées sur l’homéopathie et la grossesse et passent à côté d’une aide efficace et sans danger.

Cabinet Soyez Au Top 
Homéopathie - Nutrition
Avenue de la Gare 9
CH-1920 Martigny

Dr Jean-Christophe Diaz
30.06.2009

 

 ↑ Back to Top

 

 

Soyez Au Top
"Partez Gratuitement à la
Découverte de l'Homéopathie"

Votre e-mail ne sera ni cédé, ni vendu

 

Partez a la decouverte de l'homeopathie

Menu

 



Quoi de neuf en ce moment

Accréditation par le RME

(Registre des médecines empiriques) 

Voir Remboursements

 

L'homéopathie : c'est pour qui  ?

Pouvez-vous utiliser l’homéopathie ?

Il n’y a pas d’âge pour se soigner par homéopathie.

Vous êtes enceinte. Pas de soucis, l’homéopathie n’est pas nocive ni pour le bébé, ni pour la maman.

Vous avez déjà un traitement médical allopathique. L’homéopathie n’interfère pas avec les médicaments classiques. Vous n’êtes pas obligé d’interrompre votre traitement.

L'homéopathie : c'est pourquoi ?

Maladies aigües

Rhumes, gastros, diarrhées, maux de têtes, indispositions diverses, blessures,  brûlures, piqûres, morsures, insolation, chocs émotifs...

Maladies dites chroniques

 Les troubles articulaires et osseux (douleurs, arthrose, rhumatismes...)

Les douleurs de dos

Les migraines

Les otites chroniques

L'eczéma, l'acné...

Les troubles des règles, la ménopause, le syndrome prémenstruel, les troubles de la libido...

Les problèmes de sommeil (insomnie, agitation, cauchemars...)

Les troubles du système urinaire (infection à répétition, énurésie...)

Les maladies respiratoires, asthme, bronchites à répétition, faux croup...)

Les troubles digestifs, ulcère, diarrhées chroniques, colon irritable, colopathie fonctionnelle, constipation...

Les allergies respiratoires, rhume des foins

Les maladies auto-immunes

Les troubles de la circulation, jambes lourdes, hémorroïdes, hypotension...

Les problèmes de développement chez les enfants, troubles de la dentition, lenteur d'apprentissage, hyperactivité...

Les troubles psychologiques, anxiété, panique, états dépressifs,...